Le cannabis, c'est clair entre vous?

Un an après la légalisation, Jean-Marie Lapointe invite parents et enseignants à parler du cannabis et de prévention chez les jeunes.

Voir les vidéos

Le cannabis, c’est plus ou moins clair entre vous?

Le cannabis est légal depuis le 17 octobre 2018. Un an plus tard, c’est aussi le cas des produits comestibles et autres dérivés à base de cannabis. De quoi vous rendre la tâche un peu plus compliquée au moment d’aborder le sujet de façon cohérente!

Jean-Marie a réuni des parents et enseignants pour jaser de cannabis. Voyez si, comme eux, vous vous sentez tantôt sûr de vous, tantôt plutôt mélangé face à la question...

Un aperçu
(French Only)
L’accès
Les effets

La légalisation un an plus tard : quelques faits

3 parents sur 4 sont inquiets par rapport à la légalisation de certains produits comestibles du cannabis.

91 % des parents croient improbable que leur jeune consomme ou ait consommé du cannabis, alors que les données* démontrent que les adolescents et les jeunes adultes (15-24 ans) représentent les groupes où l’on retrouve la plus grande proportion de consommateurs de cannabis.

Les parents savent de plus en plus où trouver des outils pour les aider, mais encore 33 % d'entre eux ne sauraient pas comment réagir s’ils apprenaient que leur jeune consomme du cannabis.

87 % des adolescents jugent leurs parents comme étant une source crédible d’information au sujet des drogues. (Source : Gouvernement du Canada, 2008).

* Données issues de l’Enquête québécoise sur la santé de la population

Vos connaissances sont-elles à jour? Avez-vous toute l’information sur les effets du cannabis? En tant que parents, vous entendez-vous sur les valeurs à transmettre et êtes-vous outillés de façon à favoriser le dialogue? La Fondation et Maison Jean Lapointe sont les mieux placées pour vous aider.

Enrichissez vos connaissances, mettez vos valeurs au diapason et apprenez des trucs pour favoriser le dialogue avec Apte-Parents, un atelier virtuel sur les meilleures pratiques parentales en prévention de la toxicomanie chez les adolescents.

Les actions de la Maison Jean Lapointe

La meilleure sensation à avoir par rapport au cannabis, c’est de se sentir outillés et confiants.

C’est exactement ce que nous essayons de transmettre aux jeunes, aux parents et aux enseignants au moyen de nos ateliers et outils de sensibilisation.

Un des objectifs de cet atelier est de prévenir l’initiation précoce en retardant la première consommation. Pour y arriver, les agents de prévention cherchent à harmoniser les messages que les jeunes reçoivent de leur entourage et des médias à propos de l’alcool et des autres drogues. L’atelier tente également de déconstruire les principales croyances à risque que les jeunes entretiennent et enseigne des stratégies de positionnement personnel.

C’est la suite de Mon Indépendance, j’y tiens, pour les élèves de la 2e à la 5e secondaire. Apte Ados accompagne les jeunes, qu’ils soient non-consommateurs, consommateurs occasionnels ou réguliers. L’objectif est de réduire les risques liés à la consommation. Les activités ciblent le développement de plusieurs compétences déterminantes des jeunes et renforcent ainsi leur jugement critique et leur sentiment d’efficacité personnelle.

Alors que la cohérence des messages véhiculés en matière de consommation d’alcool et de drogues est une condition essentielle à l’intégration de comportements éclairés, une stratégie de prévention des toxicomanies en milieu scolaire ne peut se faire sans l’apport d’une des principales catégories d’acteurs auprès des élèves que sont les enseignants. Pour que les enseignants puissent contribuer eux aussi aux efforts de prévention déployés dans leur école, ça leur prend les bons outils. Apte Enseignants est tout désigné pour eux! Dès la 1ère secondaire, il est important d’intervenir sur les facteurs de risque associés à l’usage de substances psychoactives afin de prévenir les conséquences d’une consommation de psychotropes pouvant entraîner des conséquences sur la santé et l’avenir des jeunes.

Le maintien d’une bonne relation et d’une communication ouverte entre un parent et son adolescent est primordial quand vient le temps d’aborder le sujet de l’alcool et des autres drogues. Pour y arriver, ça prend parfois un peu de pratique. D’une durée d’environ 60 minutes, Apte Parents est un atelier de cyber-apprentissage qui permet de prolonger le travail de prévention fait à l’école jusqu’à la maison. Par le biais de quatre capsules interactives, l’apprenant suit le parcours d’une famille typique et tente de résoudre les dilemmes qui peuvent surgir au moment de parler de la consommation avec son jeune.

Participez!

Vous pourriez profiter d’un souper au resto au Pastaga* : l’occasion idéale de discuter en famille!

Lire le règlement.
* Certificat-cadeau d’une valeur de 300 $
Merci d’avoir participé! Partagez et obtenez une chance de plus de profiter d’un souper au resto en famille!

La prévention, ça marche!

La Maison Jean Lapointe est un véritable chef de file dans la lutte contre les toxicomanies au Québec. Chaque année, 80 000 adolescents reçoivent gratuitement ses ateliers de prévention sur les risques liés à la consommation d’alcool, de cannabis et des autres drogues dans plus de 425 écoles secondaires réparties dans 17 régions du Québec. Entre 2010 et 2017, on observe une baisse de 25 à 18% de la consommation sporadique de cannabis (au moins une fois par année) chez les adolescents de 12 ans et plus.

Aidez-nous à continuer!

20$ permet à Pierre-Luc et Aurélie, de la Polyvalente Robert-Ouimet d’Acton Vale, de recevoir un atelier de prévention des toxicomanies gratuitement.

Avec 250$, c’est toute la classe de Béatrice, élève de 2e secondaire de l’école Monique-Proulx à Warwick qui pourra bénéficier de nos ateliers de prévention liés aux risques de la consommation d'alcool et des autres drogues!

Pour 3 330$, c’est 330 élèves de l’école secondaire Charles-Gravel du Saguenay qui seront outillés gratuitement afin de prendre des décisions éclairées au sujet de la consommation d’alcool, de cannabis et des autres drogues.

Source : Institut de la statistique du Québec. Enquête québécoise sur la santé des jeunes du secondaire 2016-2017. Résultats de la deuxième édition.